Samedi 7 Octobre, après-midi Redécouverte/Découverte Biodanza au calme dans un écrin de verdure
+++ infos ici

Partir,marcher,arriver,se poser, être avec Soi, avec l’Autre et le Désert du 5 au 13 novembre 2023Randonnée Chamelière dans le désert Marocain Biodanza Gérard Hauts de FranceInfos ==>Itinérance

« Tant de merveilles à percevoir, sentir, goûter, toucher, écouter, vivre, créer ! Entrer dans la magie de la Biodanza, c’est pousser les portes de l’Infini, comme si l’Être retrouvait toute sa puissance, une joie inaltérable, un amour inconditionnel, et, simultanément parfois les épreuves de la vie ici-bas, qui ne seraient que des cadeaux pour mieux dépasser nos fausses limites, nos croyances et contraintes psychiques… « 

Vidéo Biodanza en quelques mots avec Gérard

[/grid_col]


Articles du mois Biodanza Lille et Nord-pas de Calais avec GérardArticle du mois
L’inclusion à partir du mouvement
par Blanca Rivak

Fête avec Gérard Biodanza Nord pas de Calais 06 83 50 50 41

                      MouvementEpanouissement – Plaisir- ConvivialitéEnthousiasme – Vitalité

 

L’inclusion à partir du mouvement     par Blanca Rivak

« Quand je rencontre l’autre, je commence à avoir des informations sur moi » Rolando Toro

Le thème de l’inclusion est intimement lié au fait de nous savoir et de nous percevoir complets. Dès le moment où nous percevons que « quelque chose manque », que l’autre « manque de », il est possible que ce soit le reflet de notre perception de nous sentir incomplet, de nos propres carences. Il est possible aussi que quand nous excluons nous n’acceptons pas quelque chose de nous-même.
Comme être relationnels, nous avons des niveaux de communication qui sont surtout non verbaux. Pensons donc à ce qui nous relie dès le début, à ce qui nous connecte de manière profonde et qui fait que nous faisons partie de la Vie.
Quelque chose qui nous permet de nous reconnaître en tant que forme de vie : unique, irremplaçable, au plus près de la perfection et faisant partie du tissu universel.
Dire tissu n’est pas hasardeux, nous sommes des tissus (cellulaires, musculaires, neuronaux) et nous faisons à la fois partie d’un grand tissu en tant qu’espèce et même cosmique, lequel se maintient en mouvement constant. En ce sens, chaque être est un nœud qui le compose, mais attention c’est un matériel organique ce qui signifie que nous avons parfois la possibilité de nouer, de (nous) dénouer ou de renouer ; sachant que ceci mobilise et affecte (de affectif) le reste du tissu. Une des composantes essentielles qui nous relie individuellement, de manière groupale et universellement est le mouvement.
Le mouvement fait partie de la vie, comme être vivants nous sommes des êtres de mouvement. Le mouvement a des qualités de contraction, expansion, fluidité, élasticité, oscillation, etc. Si nous nous reconnaissons en tant qu’êtres de mouvement, nous devons savoir que ses qualités nous appartiennent à tous les niveaux, même existentiels. Les mouvements communs sont : marcher, se donner les mains dans une ronde, sauter.
Ils s’expriment de différentes manières chez chaque personne. Par exemple, quand nous parlons de marcher en Biodanza, nous voulons dire avancer, déclenchant une réaction existentielle. Il est donc possible de trouver autant de formes d’avancer dans la vie que de personnes qui forment le groupe.
L’objectif est que l’identité de chaque être humain se développe dans un groupe. Le groupe forme la matrice, le lieu de contenant : sans jugement, supposition ou interférence qui affectent ce développement. L’inclusion est en ce sens pour toutes les personnes qui participent à la séance : facilitateur inclus.
Il ne s’agit pas dans ce cas de décider d’inclure quelqu’un en particulier, de choisir ou de discriminer.
La Biodanza réunit des danses et des mouvements archétypiques pour vivre l’inclusion. Dans le cas des rondes, le sens communautaire, le faire partie de, le respect des rythmes individuels de chacun sont évidents. Dans les expériences avec le troisième âge ou avec des jeunes en réinsertion, j’ai pu constater que le mouvement, la musique et la rencontre en groupe, comme le propose Rolando Toro  – qui a élaboré ce système – rend chaque personne indispensable, elle ne se sent plus rejetée, remplaçable, etc..
Le groupe est une matrice contenante qui est formée par chaque personne et sa façon d’être dans le monde.
Savoir recevoir et émettre un oui (expansion) ou un non (contraction) fait partie d’une communication saine et cela n’est possible que dans un milieu où les jugements de valeur, les suppositions ou les interférences sur les formes de vie sont limités.
Finalement, chaque personne, au-delà du fait d’être facilitateur ou participant, est un être qui apporte ce qu’il est, il comprend la quiétude comme partie du mouvement, le silence comme partie du son, la communication d’un oui ou d’un non comme partie de la rencontre.

Blanca Rivak

Bouquet Muguet Biodanza Gérard Hauts de France

 

Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur notre étoile…….==>cliquez ici

La lune aujourd'hui
Lune Gibbeuse Décroissante
Lune Gibbeuse Décroissante

La lune est en Taureau
La lune a 17 jours